Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #centenaire 1914-18 tag

Les mémoires de la Grande Guerre dans le Mantois

10 Novembre 2015 , Rédigé par profs Publié dans #Centenaire 1914-18

Il faut avouer que nous n'y croyions plus mais cette fois c'est fait : l'affiche réalisée par les élèves de 1ères lors du projet 2013/14 sur les mémoires de la Grande Guerre dans le Mantois (avec leurs photos des monuments aux morts des 35 communes de la CAMY) vient d'être accrochée dans le Lycée ,près de la loge.

Est-ce lié aux commémorations du 11 novembre ? Dans tous les cas, on ne peut que s'en féliciter et apprécier ce beau travail.

Les mémoires de la Grande Guerre dans le Mantois
Lire la suite

Théâtre au Colombier

5 Novembre 2015 , Rédigé par profs Publié dans #Centenaire 1914-18

Labellisée dans le cadre du Centenaire de 1914-18 , la pièce "la fleur au fusil" sera présentée au Colombier à Magnanville samedi 21 novembre.

Une pièce recommandée particulièrement pour les élèves de 1ère.

Théâtre au Colombier
Lire la suite

Commémoration du 11 novembre

6 Janvier 2015 , Rédigé par profs Publié dans #Centenaire 1914-18

Voici le discours de M. Lebouc, Maire de Magnanville , lors des cérémonies du 11 novembre :

COMMÉMORATION DU 11 NOVEMBRE

Mardi 11 novembre 2014

Monsieur le Conseiller Général, Maire-Honoraire,

Monsieur le Président de la CAMY,

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs,

Ce temps de mémoire arrive à un moment où la France s’interroge sur elle-même, sur sa place, sur son avenir, avec l’appréhension qui s’empare de toute grande nation confrontée à un changement du monde. C’est pourquoi je veux donner un sens à l’acte même de commémorer.

Commémorer, c’est saisir la force des générations qui nous ont précédés afin de faire des leçons de vie pour les suivantes.

Commémorer, c’est savoir d’où l’on vient pour mieux appréhender ce qui nous relie et nous fédère dans une nation, la nôtre.

Commémorer, c’est renouveler le patriotisme, celui qui unit, celui qui rassemble, qui n’écarte personne au-delà des parcours, des croyances, des origines, et des couleurs de peau.

Commémorer, ce n’est pas seulement invoquer le passé, c’est porter un message de confiance dans notre pays. Commémorer, c’est parler la langue des anonymes. C’est parler du courage du Poilu qui a rencontré l’effroi au fond de la tranchée.

Voilà ce que signifie «commémorer» aujourd’hui !

Dans notre histoire française, la Grande Guerre occupe une place particulière. Elle est l’épreuve la plus dure qu’ait connue la population française dans son ensemble. Elle a profondément marqué, transformé la société française. Et notre sol a été, non pas le seul, mais le principal théâtre du conflit. C’est pourquoi la Grande Guerre suscite encore et toujours, cent ans après, et alors que tous les survivants ont disparu, une attention et même une passion que le temps non seulement n’altère pas, mais ranime.

Cette curiosité ne s’est jamais éteinte. Comment la comprendre ? Elle tient d’abord à l’ampleur, à la durée de la tragédie, à son intensité, à son caractère planétaire : 72 pays concernés. Elle tient aussi au déluge du feu qui s’est abattu sur des combattants qui n’y étaient pas préparés, qui pensaient partir pour une guerre fraiche et joyeuse. Elle tient à l’usage des armes qui furent utilisées – armes chimiques – pour la première fois. A ce point horrible que ces armes furent prohibées par la Communauté internationale. Par aussi l’arrivée de nouvelles formes de guerre : l’aviation mais aussi le char… bref, une industrie.

Le souvenir de la Grande Guerre ne s’est jamais effacé. Il est d’ailleurs confondu dans les paysages, retracé dans des photos qui sont exposées : paysage du Nord, paysage de l’Est. Le souvenir de la Grande Guerre est présent dans chaque village, dans chaque ville, parce qu’il n’y a pas de commune en France où un monument aux morts n’ait été érigé, parce qu’il n’y a pas de commune en France où il n’y ait pas eu de victimes de la Première Guerre mondiale. La trace de cette guerre est inscrite également dans chaque famille, comme un patrimoine que l’on ouvre ou que l’on découvre ; comme une trace qui est entretenue, de génération en génération, avec des témoignages qui sont restés de la part de ceux qui ont vécu l’horreur.

Aujourd’hui, ce sont les photos, les objets, les archives qui permettent de reconstituer – chacun à son échelle – le récit de la désolation. Avec cette lancinante question posée, génération après génération : comment des soldats ont-ils pu, pendant des mois et des mois, pousser aussi loin les limites humaines et supporter cet enfer ?

Cette question, nous nous la posons d’autant plus volontiers que pour beaucoup d’entre vous, pour beaucoup d’entre nous, nous avons connu des survivants. Des grands-pères qui nous ont raconté leurs blessures, touchés par le gaz ou frappés par des balles et par les objets laissés, les livres écrits : le froid, la faim, le dénuement, la fureur, la peur. Maurice GENEVOIX a écrit les plus belles lignes là-dessus : « ce que nous avons fait, c’est plus que ce que l’on pouvait demander à des hommes et nous l’avons fait ». C’est pourquoi la France ne peut oublier, un siècle plus tard, ceux des siens qui sont descendus au fond de cet abîme où beaucoup n’en sont pas revenus. Plus de 8 millions de Français – un cinquième de la population ! - furent appelés sous les drapeaux. 1 million quatre cent mille sont morts. Des centaines de milliers ont été blessés. Il ne s’agit plus aujourd’hui de juger et encore moins de rejuger, il s’agit de se souvenir, de comprendre.

Il n’est pas de reconnaissance plus forte que celle de la connaissance. La mémoire ne divise pas, elle rassemble. Elle rassemble toute la nation, au-delà même de son armée. Car les combattants de la Grande Guerre n’étaient pas tous des soldats. « L’arrière », dont on a dit beaucoup de chose après ou pendant, n’était pas un abri. C’est le pays dans son entier qui souffrait, luttait, tenait, malgré les privations et les destructions. C’est le peuple sans armes qui, en assurant le fonctionnement de l’économie, a permis la victoire. Et dans ce peuple, les femmes, par leur labeur, leur engagement, leur vaillance apportèrent une contribution essentielle à la conduite de la guerre. Sans elles, notre pays se serait peut-être effondré ; en tous cas, les écoles auraient été abandonnées ; les champs n’auraient pas été moissonnés ; les usines auraient fermé.

La Grande guerre nous rappelle la nécessité de mobiliser les énergies, au-delà des intérêts particuliers, des sensibilités, au-delà même des différences. Elle nous rappelle la solidarité qui permet de donner un sens à ce qui nous réunit. Elle nous rappelle l’intransigeance que nous devons avoir face aux haines, face au racisme, face à toutes les atteintes aux principes, aux valeurs qui nous constituent.

Elle nous rappelle aussi combien nous devons être exigeants pour préserver et protéger la dignité humaine.

Dans cette période de commémorations, nous ne poursuivrons qu’un seul objectif : nous souvenir ensemble pour être plus forts ensemble !

Michel Lebouc,

Maire de Magnanville,

Vice-Président de la CAMY

Lire la suite

Article dans le "JTM" : Centenaire 14-18

1 Décembre 2014 , Rédigé par profs Publié dans #Centenaire 1914-18

Article du "JTM" du 27.11.14 ,p.2

Article du "JTM" du 27.11.14 ,p.2

Lire la suite

Visite de l'exposition Maximilien Luce

15 Novembre 2014 , Rédigé par profs Publié dans #Centenaire 1914-18

Pour clore le projet "1914-2014,les mémoires de la Grande Guerre dans le Mantois", trois classes de 1ère doivent visiter l'exposition "Maximilien Luce,quand l'art regarde la guerre:1914-1918" qui se déroule au Musée de l'Hôtel-Dieu à Mantes-la-Jolie depuis le 17 mai et jusqu'au 7 décembre.

Les 1ère ES/S ont été les premiers à se rendre sur place ce vendredi 15 novembre et ils seront suivis par les 1ES1 le lundi 17.11 et les 1S1 le lundi 24.11.

Une visite guidée de l'exposition d'une trentaine de minutes a précédé un atelier de travail sur les croquis de soldats en s'inspirant des œuvres de Luce.

Nous tenons à féliciter les élèves ,tant pour leur comportement que pour la qualité de leurs productions.

La visite de l'exposition
La visite de l'exposition
La visite de l'exposition
La visite de l'exposition
La visite de l'exposition

La visite de l'exposition

Une exposition présentant des oeuvres originales de M. Luce...

Une exposition présentant des oeuvres originales de M. Luce...

...mais aussi des objets d'époque

...mais aussi des objets d'époque

La réalisation de croquis d'après les modèles de M. Luce
La réalisation de croquis d'après les modèles de M. LuceLa réalisation de croquis d'après les modèles de M. Luce
La réalisation de croquis d'après les modèles de M. Luce

La réalisation de croquis d'après les modèles de M. Luce

De très belles réalisations de croquis
De très belles réalisations de croquis
De très belles réalisations de croquis

De très belles réalisations de croquis

Lire la suite

Commémoration du 11 novembre

13 Novembre 2014 , Rédigé par profs Publié dans #Centenaire 1914-18

Ce vendredi 11 novembre 2014 ,année du centenaire de la Grande Guerre , les commémorations de l'armistice du 11 novembre revêtaient une symbolique particulière.

A cette occasion ,les autres conflits ont été associés lors des cérémonies qui se sont déroulées partout en France ,telle celle de Magnanville au cimetière ce mardi à 11h15 .

La cérémonie en présence des membres des associations d'Anciens Combattants et des Pompiers
La cérémonie en présence des membres des associations d'Anciens Combattants et des Pompiers
La cérémonie en présence des membres des associations d'Anciens Combattants et des Pompiers

La cérémonie en présence des membres des associations d'Anciens Combattants et des Pompiers

Une lettre de poilu a été lue par une élue du Conseil Municipal des Enfants

Une lettre de poilu a été lue par une élue du Conseil Municipal des Enfants

Le discours de M. Lebouc, Maire de Magnanville

Le discours de M. Lebouc, Maire de Magnanville

Une foule nombreuse avec la présence des enfants des écoles de Magnanville
Une foule nombreuse avec la présence des enfants des écoles de Magnanville

Une foule nombreuse avec la présence des enfants des écoles de Magnanville

Lire la suite

Célébrations de 1914

9 Novembre 2014 , Rédigé par profs Publié dans #Centenaire 1914-18

Article du "JTM"

Article du "JTM"

Lire la suite

Grande collecte 2014

6 Novembre 2014 , Rédigé par profs Publié dans #Centenaire 1914-18

Après le grand succès populaire que fut la Grande Collecte 2013, la Mission du Centenaire, la Bibliothèque Nationale de France et le Service des Archives de France s’associent de nouveau pour organiser la Grande Collecte 2014 qui aura lieu les vendredi 14 et 15 novembre 2014.

En invitant tous les Français à participer à une manifestation nationale et décentralisée, au lendemain du 11 novembre 2014, nous souhaitons faire de cet événement un temps fort des commémorations.

La population est invitée, dans toute la France, à présenter ses souvenirs familiaux de la Grande Guerre (correspondance, carnets, dessins, photographies…) à des professionnels de la conservation.

Lire la suite

1914/18 à Follainville-Dennemont

6 Novembre 2014 , Rédigé par profs Publié dans #Centenaire 1914-18

Un week-end consacré au Centenaire de l'armistice avec notamment une conférence de M. Martin qui en avait réalisé quatre pour nous l'an passé.

Un article du "Courrier de Mantes"

Un article du "Courrier de Mantes"

Lire la suite

"Mon colonel" en tournée

6 Octobre 2014 , Rédigé par profs Publié dans #Centenaire 1914-18

La pièce "Mon colonel" que nous avions eu le plaisir de voir l'an passé ,à l'ENM lors d'une représentation spéciale dans la cadre de notre projet, poursuit sa tournée .

TOURNEE NOVEMBRE 2014

* 2 novembre 2014, 17H30, Théâtre Municipal, place du Marché 71250 Cluny – 03 85 59 10 96 – culture@mairie-cluny.fr

* 9 novembre 2014, 17H, Maison des Arts – 18 avenue Charles de Gaulle 78410 Aubergenville – maisondesarts@seinemauldre.fr

* 11 novembre 2014, 20H30, Le Local - 18 rue de l'Orillon 75011 Paris - 01 46 36 11 89 - www.le-local.netinfos@le-local.net

* 15 novembre 2014, 16H, Eglise de Follainville-Dennemont 78

* 20 novembre 2014, 20H45, Théâtre du Vésinet – 59 Boulevard Carnot BP 50028 78115 Le Vésinet Cédex – 01 30 15 66 00 – info.theatre@vesinet.org

* 22 novembre 2014, 20H30, Hôtel de Ville – place Saint Pierre 71000 Mâcon - 03 85 39 71 00 – webmaster@ville-macon.fr - http://www.macon.fr

"Mon colonel" en tournée
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>