Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un témoin raconte "sa" Guerre d'Algérie....

26 Novembre 2011 , Rédigé par profs Publié dans #Guerre d’Algérie - carrefour des Mémoires

Résumé de la visite de Mr B, par Lambert  MEKE,  élève de 1 ES1

 

Mr B., appelé durant la guerre d’Algérie, est venu nous raconter sa vision de cette guerre bien différente des idées reçues, vendredi 25 novembre.

Les appelés étaient pour la plupart choisis vers l’âge de 20 ans, exception faite pour ceux qui faisaient de longues études. Mr B reçut ainsi son ordre d’appel à 20  ans et fut sommé de se rendre à Marseille pour l’embarquement. Il passa deux ou trois jours au fort de Vincennes où  un officier le sélectionna, avec quelques camarades pour être piquet d’honneur : il devait rendre les honneurs à un soldat mort sur le front algérien ce qui pour Mr B fut une expérience légèrement traumatisante.

Suite à cela, il embarqua d’abord pour le Maroc où il apprit le morse (il s’occupa des communications pendant cette guerre) puis rejoignit son réel corps d’armée en Algérie, avec  pour mission de surveiller les convois (trains) de pétroles. Il passa ainsi 29 mois (environ 2 ans) dans un village sans eau ni électricité.

N’y ayant pas de réel conflit entre eux et la population, leur chef de section, enseignant en métropole ouvrit une école où les jeunes villageois pouvaient venir s’instruire. Mr B se lia même d’amitié avec le boucher du village, qui était le seul à posséder une voiture et dont il rechargeait au besoin la batterie.

L’embarquement du retour fut très pénible, il y avait peu de bateaux ce qui allongeait de temps d’attente, l’épidémie de jaunisse qui sévissait retardait aussi le retour de certains appelés.

Mr B  a pris un réel plaisir à nous raconter son expérience de cette guerre, qui fut certes longue et usante mais moins sanglante que les clichés qu’il en reste aujourd’hui

A leur retour les appelés avaient beaucoup de mal à parler de cette guerre, ou de ce qu’ils avaient vécu. Les familles ne réalisaient pas vraiment le caractère traumatisant de cette guerre qui leur était rapportée tel un fait divers en métropole.

 

 angleterre-et-sortie-1es1-119.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article