Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résistance ,occupation et déportation en France pendant la 2nde Guerre mondiale

2 Juin 2009 , Rédigé par profs Publié dans #Première histoire

Jeudi matin 7 mai , trois classes de 1ère du Lycée ont eu la chance de rencontrer trois "mémoires"  de la période 1939/45 en France .


Tout d'abord , M. Vanderbruggen
, (à gauche sur la photographie) né en 1931,  présenta la vie d'un gamin de 9 à 14 ans à Levallois Perret pendant cette guerre avec tout ce que cela comporte (le départ des soldats français, l'arrivée des soldats allemands, la peur, les alertes, restrictions, école, etc...).
Ceci permit de percevoir ce qu'était "vivre à l'heure allemande" pour un enfant ; cetains purent même essayer un masque à gaz d'époque ...
Ensuite , M. Bourdon
(à droite sur la photographie ) ,entré dans la résistance vers les 15 ans ,présenta la mémoire d'un membre des FFI (Forces Françaises de l'Intérieur) ainsi que la poursuite de la lutte contre l'envahisseur (il s'est engagé et  à fait une carrière militaire en qualité de capitaine ) .
Enfin ,M. Hamon
, (au centre) ancien radio de la Marine Nationale , est arrivé en Angleterre le 19 juin 1940, juste le lendemain de l'Appel du Général de Gaulle. Membre donc des FFL (Forces Françaises Libres ), il a un parcours exceptionnel (décoré de la Légion d'Honneur). Véritable "espion" parachuté de nuit en France le jour de ses vingt ans comme opérateur radio, il faisait du renseignement sur l'ennemi et envoyait ses messages à Londres et ce pendant 18 mois. Arrêté, il est envoyé en camp en Espagne puis arrive à rejoindre encore l'Angleterre d'où on le renvoie en France pour monter un réseau de résistance en Bretagne.
Son récit , très humble ,a beaucoup impressionné l'ensemble de l'auditoire .
Quelques mots d'élèves présents :
_" Les témoignages m'ont beaucoup intéressé ,c'était émouvant .En cours , on n'a pas de tels témoignages" .
_"Ces témoignages sont très intéressants et très émouvants , ils nous permettent de mieux comprendre la situation de l'époque et les sentiments de personnes vivant pendant la guerre ; cela rend le cours beaucoup plus vivant ."
_"... des personnes qui ont vécu la guerre , contrairement aux cours ,rend cela plus émouvant et cela marque plus l'esprit ." 

A noter que cette intervention était liée à la présence de deux expositions de l'ONAC (Office National des Anciens Combattants ) dans le Lycée : une sur "La participation des étrangers aux combats pour la libération de la France" (en lien aussi avec le travail sur l'immigration en France
et la sortie à la CNHI) et l'autre sur "La déportation dans les camps nazis ".

En somme , l'expérience a donc été  très fructueuse et nous espérons pouvoir la reconduire en 2010 .

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article