Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cinéma : "Che" de S. Soderbergh

8 Janvier 2009 , Rédigé par profs Publié dans #Multimédia - TV - ciné - web

Mercredi 7 janvier sort sur les écrans la 1ère partie de Che , dyptique de S. Soderbergh ( 4h au total pour les 2 films tout de même !):L'Argentin .
Le second volet ,Guérilla, doit sortir  en salles le 28 janvier.
Présenté en mai dernier au festival de Cannes (Benicio del Toro a obtenu le prix d'interprétation masculine pour sa prestation), le film sort dans un nouveau montage , plus nerveux .
Pour A. de Baecque (L'Histoire , n°338 , janvier 2009) "Soderbergh a l'intelligence de le traiter à sa manière , en centrant l'action sur certains faits tandis que des pans entiers de la vie de Guevara , jeune médecin argentin de bonne famille dont l'engagement humaniste, bolivariste puis révolutionnaire se révèle progressivement face à une série d'épreuves initiatiques,sont négligés".
Ce 1er opus raconte la prise du pouvoir par Castro en 1958 à Cuba alors que Guérilla se concentre sur la fin du Che en 1966 en Bolivie .A. de Baecque est plus critique pour cette seconde partie et regrette que l'on ne puisse plus "distinguer Guevara du Che , l'individu réel derrière la figure mythologique".
Si ce Che ne permet pas de retrouver totalement le Che "historique , il démontre la permanence du mythe ...au-delà des t-shirts portés encore en 2009 !
Pour plus d'approfondissement sur ce personnage que l'on croise en Terminale dans "les relations internationales pendant la Guerre froide"ou "l'émergence du Tiers Monde" :
_L'Histoire ,n° 338 ,janvier 2009 , article de G. Bataillon "la prise du pouvoir par Fidel Castro" (p8-17) : au CDI
_L'Histoire ,n° spécial Amérique Latine (322) ,août 2007 (cf ci-contre)
notamment l'article de G. Bataillon "Che Guevara,guérillero,saint et martyr"
 (p92-95)
au CDI
Parmi les nombreuses biographies , on peut citer Ernesto Guevara ,connu ausi comme le Che (Payot ,1997) de Paco Ignacio
Taibo II,auteur mexicain connu par ailleurs pour ses  romans policiers .

Au fait , "che" est une exclamation typiquement argentine dont Ernesto Guevara usait pour ponctuer toutes ses phrases ,d'où son surnom .
L'équivalent du "ouaich" de certains !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article