Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sortie des TES1 du vendredi 27 novembre

30 Novembre 2009 , Rédigé par profs Publié dans #Hélène Berr

Ce vendredi , la classe de TES1 était en sortie à Paris dans le cadre du travail sur le Journal d'Hélène Berr .

Ce fut tout d'abord l'occasion de visiter le Mémorial de la Shoah et notamment l'exposition "Hélène Berr , une vie confisquée".
                 


Après la visite de l'exposition et de l'ensemble du Mémorial , très riche , nous avons pu écouter le témoignage de madame Langberg ( Rencontre avec Madame Langberg ) et lui poser des questions sur ses souvenirs de déportation à Auschwitz (compte rendu prochainement sur ce blog) . A 89 ans , elle a impressionné tout l'auditoire par son dynamisme et sa pétulance .
A noter les félicitations des membres du Mémorial sur le sérieux , l'intérêt et la bonne préparation des élèves pendant toute cette matinée .
Le témoignage s'est déroulé avec la présence , très discrète , de Mariette Job, la nièce d'Hélène Berr qui est à l'origine de la publication du Journal .

Enfin , l'après midi a été consacré à marcher dans le "Paris d'Hélène Berr" : la Sorbonne où elle était agrégative d'anglais (ne pouvant présenter le concours du fait des lois antijuives de Vichy) puis le jardin du Luxembourg où elle se rendait souvent .

Cette journée très riche précédait le déplacement à Auschwitz pour 18 des TES1 ce mercredi 2 décembre .
Lire la suite

Rencontre avec Madame Langberg

26 Novembre 2009 , Rédigé par profs Publié dans #Hélène Berr

Vendredi 27 novembre , pour leur visite du Mémorial de la Shoah , les TES1 auront la chance de bénéficier du témoignage de Vénézia-Thérèse Langberg déportée en mars 1944 par le convoi n°70 ...le même qu' Hélène Berr.
Sa biographie :
Lire la suite

Stage au Mémorial de la Shoah

19 Novembre 2009 , Rédigé par profs Publié dans #Hélène Berr

Mercredi 18 novembre ,Mme Marsaleix ,Proviseure ,Mme Caussé et Mrs Jaudeau et Planquais pour l'équipe d'Histoire ,étaient en stage pour préparer les différentes visites ( 5 classes au total ) prévues au Mémorial entre novembre 2009 et avril 2010.

Cette journée a été notamment l'occasion de découvrir rapidement l'exposition consacrée à  Hélène Berr et de trouver son nom dans la liste des déportés gravée sur les murs du Mémorial :

L'année de la déportation de Hélène Berr : 1944 .


Les TES1 seront les premiers élèves du Lycée à se rendre sur place , vendredi 27 novembre , quelques jours avant que 18 d'entre eux se rendent à Auschwitz..

Lire la suite

sur les traces d'Hélène Berr: la classe de TES1 à Paris et Auschwitz.

18 Novembre 2009 , Rédigé par profs Publié dans #Hélène Berr

Le 27 novembre, les élèves de TES1 passent une journée d'étude à Paris, sur les traces d'Hélène Berr. Ils sont tout  d'abord attendus au Mémorial de la Shoah, dans le quartier du Marais, pour une visite guidée, notamment consacrée à l'exposition Hélène Berr , une vie confisquée, qui vient d'être inaugurée, le dix novembre dernier.
A 11h30,  ils rencontreront Mme  Langberg, déportée à 24 ans par le convoi n°70 du 27 mars 1944,  en même temps qu'Hélène Berr, à destination d'Auschwitz. Comme H. Berr, elle est contrainte aux marches de la mort, de la Pologne à l'Allemagne, au mois de Janvier 1945. Ele rentre à Paris, après avoir été recueillie par l'armée américaine, en mai 1945. 
Après cette rencontre, les élèves quitteront le Mémorial de la Shoah pour arpenter les rues de Paris, et les paysages familiers d'Hélène Berr, jusqu'à la Cour d' Honneur de la Sorbonne.  
 
Le deux décembre, 18 élèves de la TES1 partiront pour le voyage d'étude à Auschwitz, organisé par le Mémorial de la Shoah et financé par la Région Ile- de- France.

Lire la suite

11 novembre

11 Novembre 2009 , Rédigé par profs Publié dans #Multimédia - TV - ciné - web

Inutile de rappeler que le 11 novembre est férié car... ??? il commémore l'armistice de la fin de la 1ère Guerre mondiale.

Monument aux 
morts de Mantes-la-Jolie ,lieu des cérémonies du 11 novembre .

A la télévision en ce jour :
_sur F2 à 10h25  :cérémonie du 11 novembre 
               à 20h35 :"Blanche Maupas" ,téléfilm racontant la lutte d'une femme pour réhabiliter son mari , un "fusillé pour l'exemple" en 1917.
_sur F3 à 22h55 :"1919-1939 .La drôle de paix" porte sur l'entre deux guerres ,suite au réglement du conflit, et reprend le concept de "guerre de 30 ans " utilisé par certains Historiens pour évoquer cette période.

Illustration tirée de Putain de guerre !1917-1918-1919 ,Tardi , Casterman ,2009.



Lire la suite

Exposition Hélène Berr

10 Novembre 2009 , Rédigé par profs Publié dans #Hélène Berr

Lorsque le projet de travail sur le Journal d'Hélène Berr a été lancé en juin dernier nous ne le savions pas mais le Mémorial de la Shoah lui consacre une exposition .
Celle-ci , baptisée "Hélène Berr .Une vie confisquée" , a été inaugurée ce mardi 10 novembre 2009 et sera présentée jusqu'au 31 mars 2010 .
Toutes les classes liées au travail auront l'occasion de visiter cette exposition lors des cinq déplacements prévus dans l'année au Mémorial (1ère classe :TES1 le 27 novembre).
Lire la suite

Visite à Auschwitz : paroles de lycéens

4 Novembre 2009 , Rédigé par profs Publié dans #Hélène Berr

Les élèves de TES1 étaient amenés à rédiger des lettres de motivation pour permettre de choisir 18 d’entre eux  (et 2 suppléants) pour le voyage d’étude du 2 décembre.

Il sera sans doute intéressant de comparer les ressentis évoqués ici avec les impressions au sortir de la visite du camp.

Morceaux choisis :

 

«  En lisant son histoire [H. Berr] ,ses mots,ses phrases,je ne peux que ressentir ses écrits .Le fait d’avoir pratiquement le même âge,qu’elle vivait à seulement quelques kilomètres de Mantes,les similitudes du parcours scolaire(…)me permettent de percevoir ses souffrances .(…)C’est pourquoi ,je voudrais prolonger cette expérience littéraire en participant à ce projet qui (…) me permettra de marcher dans ses pas ,puisqu’elle fut déportée par la suite à Auschwitz . »

 

« Car comment guérira-t-on l’humanité autrement qu’en lui dévoilant d’abord toute sa pourriture , comment purifiera -t-on  le monde autrement qu’en lui faisant comprendre l’étendu du mal .En lisant ses propos , on se sent investi d’une mission également ,on se doit de connaître ce que ces personnes ont vécu .(…)Ainsi que de pouvoir matérialiser le cours d’histoire en rapport avec cette période. Cette visite dans ce camp forme le cœur et l’esprit .Les évènements survenus à cette période ne doivent pas être oubliés comme le dit Hélène . »

 

« Je me suis immédiatement dit : ’’je veux participer à ce projet !’’ Et puis en y réfléchissant ,j’ai douté .Pas à cause du travail qui sera à fournir à la suite de cette visite (…)Non…Simplement parce que j’ai été intimidée… Intimidée par cette idée : par l’idée de visiter un lieu où sont morts des milliers de gens , par l’idée que j’allais marcher dans les mêmes pas que ceux qui ont conduit tant de personnes vers la mort.(…)Et puis j’ai lu le Journal d’H. Berr. J’ai été choquée par ce journal , par la conscience qu’Hélène avait des évènements. J’ai été choquée qu’elle sache et qu’elle ne cherche pourtant pas à fuir (…).J’ai lu sa volonté de témoigner ,cette volonté qui se retrouve chez d’autres ,qu’il s’agisse de Martin Gray,d’Anne Franck,d’Hélène …Tous ont une histoire différente , mais tous ont souhaité écrire pour garder une trace .Et je me suis dit qu’Hélène mais aussi tout ceux qui n’ont pas eu la possibilité de laisser leur témoignage ,méritaient qu’on leur rende hommage .(…)Je veux  donc faire ce voyage pour rendre hommage à Hélène ,mais aussi à tous les autres et ainsi ne pas oublier ce qui s’est passé . »

 

« En ce moment, nous vivons l’histoire. Ceux qui la réduiront en paroles pourront bien faire les fiers .Sauront-ils ce qu’une ligne de leur exposé recouvre de souffrances individuelles ? Impossible de ne pas me sentir visé par ces quelques lignes écrites par Hélène Berr dans son Journal .Moi ,jeune lycéen de 18 ans ,suis-je à même de réaliser en lisant son témoignage toute l’horreur subie ?(…)Me rendre à Auschwitz ,ce serait pour moi tenter de comprendre l’incompréhensible .(…)Il est des voyages qu’ on devrait faire au moins une fois dans sa vie et je pense sincèrement que celui là en fait partie. »

 

« A la place d’Hélène Berr , je n’aurais pas pu garder son sang froid , et continuer de vivre comme si ce n’était pas grave .Elle savait pourtant que c’était immoral .(…)On m’a dit il y a quelques années que je n’aimais pas suffisamment mon pays car je n’y suis pas allé en temps de guerre .La guerre du Kosovo en Serbie .(…)La guerre change les personnes ,elle change aussi les rêves et fait prendre conscience de ce qu’on a le plus cher .En lisant Maus , je me suis retrouvée dans ces pays de l’Est que j’aime tant ,Vladek Spiegelman a le même accent que ma grand-mère.(…)Et aussi je souhaite aller à Auschwitz pour sentir plus près de moi ces injustices ,découvrir un peu plus les pays de l’Est ,les paysages ,immortaliser les moments avec des photos ,créer en quelque sorte un petit reportage de cette journée qui restera sûrement gravée dans nos mémoires .»

 

« Je n’ai pas adoré ce livre , car je lui trouve une naïveté parfois assez déconcertante , surtout dans la première partie du livre .(…)cette première partie qui s’étend d’avril 1942 à novembre 1942 m’est apparue un peu creuse, du moins jusqu’à ce que je poursuive ma lecture .Car elle prend tout son sens avec le contraste qu’elle exerce sur la seconde partie de ce Journal , tenu entre août 1943 et mars 1944.En quelques mois ,cette jeune fille insouciante est rongée physiquement et moralement par la guerre ,sans pour autant qu’elle perde une seule seconde sa nature optimiste et pleine d’entrain. H. Berr est une fille pleine de courage , je l’admire. »

 

« [cette visite] me permettrait de me mettre en images les lettres de toute une famille juive ,dont le père était déporté , représentée par la pièce Chère Edzia,chers enfants… Cette pièce m’a profondément sensibilisé , à travers la lecture des lettres .Le fait de pouvoir me mettre en condition et d’éprouver en partie ce que ce père déporté a subi me va droit au cœur. »

 

« S’imaginer ce qu’elle a pu endurer au fil du voyage aide  à comprendre les atrocités commises durant cette période ,leurs effets sur de jeunes adultes telle H. Berr , ce qu’elle ressentait au quotidien , la pression qui l’entourait et la dévorait de l’intérieur.(…)De plus , le travail que nous devrons effectuer de retour en France sera aussi très bénéfique , il sera aussi possible d’échanger nos ressentis du voyage. Nous pourrons exposer notre travail et ainsi monter ce que nous avons vu sur les lieux où une partie importante de l’Histoire du XXe siècle s’est déroulée. »

 

« Ce voyage est une expérience qui peut s’avérer traumatisante ,mais que je trouve essentielle pour mieux comprendre et mieux visualiser ce que l’on m’a enseigné en cours. Aussi,j’ai déjà eu l’opportunité de visiter un camp de concentration lorsque j’étais en 6ème  mais j’ai préféré ne pas descendre du car , étant trop jeune et ayant peur d’être traumatisée .Désormais, aujourd’hui j’ai de nouveau cette occasion et , ayant bien mûri depuis , je pense qu’il serait bénéfique pour moi d’y participer (…).Enfin , cela me permettrait d’établir un lien concret avec le Journal d’H. Berr . »

 

« A mon avis , en allant à Auschwitz ,cela me permettra de mieux me rendre compte des horreurs qu’ont pu traverser ces gens sous prétexte qu’ils étaient juifs ou tziganes ,de pouvoir mieux me rendre compte de ce qui s’y est passé grâce aux témoignages et  spécialistes du sujet .De plus , le fait que H. Berr ait passé du temps près de chez nous rend le voyage plus particulier car nous suivrons ses traces .»

 

« Si je peux venir (…)je pourrais m’enrichir d’une culture historique réelle ,je comprendrais mieux le vécu d’H. Berr, qui a vécu la déportation à mon âge .J’aurais pu être à sa place et j’aurais aimé que des jeunes s’intéressent à mon histoire en visitant le dernier endroit où j’ai vécu .J’aurais l’impression à mon tour d’être témoin de la tragique histoire et faire partager mes émotions ,mes sensations à mes proches. Ce voyage me donnera également l’occasion de comparer mon histoire personnelle avec celle d’H. Berr. »

Lire la suite

Anniversaire de la chute du mur

3 Novembre 2009 , Rédigé par profs Publié dans #Multimédia - TV - ciné - web

Pour célébrer l'anniversaire de la chute du mur , la nuit du 9 au 10 novembre 1989 , les chaînes de télévision multiplient les émissions et documentaires , utiles notamment pour le programme des terminales (toutes sections) :

_le 4 novembre sur Arte : "1989,l'Elysée au pied du mur" expose la position controversée de F. Mitterrand dans ces moments décisifs.

_le 5 novembre sur F2 :*"Un mur à Berlin" raconte la division de l'Europe et l'affrontement des deux blocs à  travers les témoignages de personnalités politiques et d'opposants , d'anonymes ayant tenté de fuir et de ceux qui les ont empêché.                      
                                     *Entretien entre M. Gorbatchev , dernier dirigeant de l'URSS au pouvoir de 1985 à 1991 , et H. Védrine (ancien Ministre français des Affaires Etrangères ).

_le 8 novembre sur F3 :"Le dossier Hans Kramer" suit les démarches d'un ancien prisonnier politique qui découvre son dossier de la Stasi .
A lier au film La vie des autres :


_le 8 novembre sur F5 : "Après la chute" et "Un mur dans la tête"  présentent la persistence "mentale" du mur en Allemagne.

_le 9 novembre sur F3 : *"Les évasions du mur de Berlin" raconte les tentatives , réussies ou non ( 136 morts au total), pour passer à l'Ouest .
                                     *et "Dernières heures du mur" qui nous narre l'écroulement de ce "mur de la honte".

Berlinois se saluant par-dessus le mur en 1962 (L'Histoire n°347 ,nov. 2009)
Lire la suite