Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Desierto" , film sur les migrants mexicains aux E.U.

23 Avril 2016 , Rédigé par profs Publié dans #Multimédia - TV - ciné - web

"Desierto" est un film qui peut être très intéressant comme exemple des flux migratoires Mexique-E.U. dans le chapitre sur l'Amérique en TES/L/S .

SYNOPSIS

Installé à l'arrière d'une camionnette, un groupe de migrants mexicains s'apprête à traverser illégalement la frontière pour tenter le rêve américain. Quand le moteur du véhicule lâche, les passagers sont contraints de marcher dans le désert. Le groupe se scinde en deux : les plus rapides laissant les retardataires loin derrière eux. C'est alors que Sam, un gringo psychopathe, se met à tirer sur la tête du cortège. C'est un carnage. Le reste de la troupe emmené par Moises, qui veut revoir son fils qui vit à Oakland, tente de se faire discret, mais il est vite repéré par le chasseur qui, avec l'aide de son chien, se lance à sa poursuite. Commence alors une chasse à l'homme sans pitié...

LA CRITIQUE LORS DE LA SORTIE EN SALLE DU 13/04/2016

Le film de frontière est un genre à part entière et sa carte d'identité est aux couleurs du Mexique. Pas tant en raison de la nationalité des cinéastes qui s'emparent du sujet (d'Alejandro Iñárritu à Amat Escalante), mais bien au nom du territoire que le genre impose : ce désert avec, chaque année, des centaines de candidats à une vie moins pénible. Jonás Cuáron, fils du réalisateur de Gravity, dont il cosigna le scénario, s'inscrit dans cette lignée. Un groupe de clandestins, en route vers la Californie, croise le chemin de serpents à sonnette et d'un animal autrement plus dangereux : un beauf américain, fièrement xénophobe, muni d'un fusil à lunette. S'enclenche une traque sauvage, rappelant dans son absurde obsession meurtrière des slashers à la Halloween ou Freddy, à la différence près que l'horreur, ici, n'a rien de fantastique. Desierto est un bon film de genre, appliqué et humble. Il se fait l'écho d'une actualité brûlante, au moment même où la question des flux migratoires fait perdre la tête à l'Europe et où Donald Trump est en passe de faire perdre la sienne aux Etats-Unis.


Bruno Icher sur Télérama.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article