Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles récents

Le Clos des Vieilles Murailles aux journées du Patrimoine

26 Août 2016 , Rédigé par profs Publié dans #Le vin et la vigne:des terroirs aux nouveaux territoires

"Le Clos Des Vieilles Murailles" va accueillir le public au chai, dans le centre Abal Lauvray 1 quai de la Vaucouleur, dans le cadre de la journée du patrimoine le 18 septembre de 15h 00 à 17h 00.

l'association , partenaire de notre projet 2015/2016, fera à cette occasion découvrir quelques uns de ses différents crus.

Lire la suite

Oraux du 2nd groupe

5 Juillet 2016 , Rédigé par profs Publié dans #Terminale histoire

Quelques conseils si vous devez passer les oraux du 2nd groupe, dits "de rattrapage" .

N'hésitez pas à déposez vos questions ici et...bonne chance !

Tiré de "Histoire-Géographie ,TS" ,G. Le Quintrec et E. Janin ,Nathan ,2014.

Tiré de "Histoire-Géographie ,TS" ,G. Le Quintrec et E. Janin ,Nathan ,2014.

Lire la suite

Inauguration de la "Cité du vin" à Bordeaux

2 Juin 2016 , Rédigé par profs Publié dans #Le vin et la vigne:des terroirs aux nouveaux territoires

Article tiré de "La Nouvelle République" du 31.05.16 (p.48)

Article tiré de "La Nouvelle République" du 31.05.16 (p.48)

Lire la suite

Corrigé de la composition des 1ES1 sur la Guerre d'Algérie

27 Mai 2016 , Rédigé par profs Publié dans #Première histoire

INFO : lundi 30 à 8h30= cours en CLASSE ENTIÈRE

Composition : «La Guerre d’Algérie, une guerre coloniale comme les autres ? »

Introduction :

Présentation du sujet : bornes chronologiques (nov. 54 à juillet 62), rappel sur la colonisation de l’Algérie (1830, seule colonie de peuplement) et son statut particulier (3 départements).

Pbq : celle donnée dans le sujet !

Annonce du plan.

  1. La remise en cause du système colonial en Algérie…
  1. Un système inégalitaire
  1. Pieds-noirs / « indigènes »
  2. Le « statut de 47 » insuffisant
  1. Des oppositions croissantes
  1. Dès l’entre-deux-guerres
  2. Les émeutes de Sétif le 8 mai 45
  1. …qui débouche sur une guerre d’indépendance « classique »…
  1. Dans le contexte d’une vague de décolonisation
  1. L’exemple indochinois
  2. Tunisie et Maroc
  1. Une guerre franco-algérienne
  1. La « toussaint rouge » et l’insurrection du FLN
  2. La « pacification » des « évènements »
  1. …mais prend aussi la forme d’une guerre civile
  1. Une guerre algéro-algérienne
  1. Indépendantistes/harkis et pro-France
  2. FLN/MNA
  1. Une guerre franco-française
  1. « porteurs de valises »/OAS
  2. La lassitude en métropole

Conclusion :

Rappels des grandes idées : guerre différente des autres guerres de décolonisation car l’Algérie a un statut spécial et compte 1 million de Pieds-noirs = « triple guerre ».

Ouverture : mémoires encore vives de ce conflit, la France ne reconnait le terme de guerre (« guerre sans nom ») que en 1999…

Lire la suite

CR de la sortie à Beaune ,suite

26 Mai 2016 , Rédigé par profs Publié dans #Le vin et la vigne:des terroirs aux nouveaux territoires

CR rédigé par Hqiaq Inès de 1ES1
CR rédigé par Hqiaq Inès de 1ES1
CR rédigé par Hqiaq Inès de 1ES1
CR rédigé par Hqiaq Inès de 1ES1
CR rédigé par Hqiaq Inès de 1ES1
CR rédigé par Hqiaq Inès de 1ES1

CR rédigé par Hqiaq Inès de 1ES1

Lire la suite

Conseils de révision pour le DST des 2°F sur «La Révolution française :l’affirmation d’un nouvel univers politique»

25 Mai 2016 , Rédigé par profs Publié dans #Seconde histoire

Rappels :

_le DST aura lieu lundi 30 mai en 1h

_pour ceux qui demandent

* une 1ère générale (S/ES/L) : une seule question (de synthèse) sur 2 docs

* une 1ère technologique ou professionnelle : 1 partie de cours ( définitions) , 1 partie avec 4 questions sur les docs

Les révisions doivent s’effectuer à l’aide :

_du cours ,y compris les photocopies distribuées

_du manuel (lire les p 218 à 239 notamment la chronologie p221 ,les rubriques « vocabulaire » et «notions-clés »)

Les notions et définitions suivantes doivent être maîtrisées :

Monarchie Absolue /Monarchie Constitutionnelle /Monarchie de Droit Divin/sacre ; trois pouvoirs ;lois fondamentales du Royaume ;privilèges ;raison et sens critique , « Encyclopédie »;salons/cafés ;Montesquieu/séparation des pouvoirs ;Voltaire;Rousseau/contrat social ; « Habeas Corpus » ;Monarchie Parlementaire ;Déclaration d’Indépendance des E.U. ( cf p 226-227 du manuel).

Lire la suite

Cours pour les TS2 absents le 17.05.16

21 Mai 2016 , Rédigé par profs Publié dans #Terminale géographie

B)Deux puissances mondiales

1)La Chine , superpuissance en devenir

[…] Fin de l’énumération des problèmes économiques :

_ les emplois qualifiés augmentent moins vite que le nombre de diplômés (5millions/an =emplois sous qualifiés ou chômage)

_ pauvreté persistante : +/-30/40 millions de paysans en situation de grande pauvreté (chiffre officiel …= 4,8% de chômage en 2015 …)

= exode rural (150 millions de travailleurs migrants installés dans les villes)

_ pollution : 1er émetteur de gaz à effet de serre depuis 2007, carte 2p351+texte 3p353

Les ambitions chinoises sont aussi politiques :

_ affirmation dans le domaine spatial, voire aéronautique Docs 1-2 p100

_ renforcement du potentiel militaire

= 2° budget et 1er contingent avec 2,2 millions d’H , puissance nucléaire docs 1,2,3 et 4 p 362-363

Ex : 1ère base à l’étranger créée en décembre 2015 à Djibouti

_ membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU et opposé à l’arrivée d’un autre pays asiatique, Japon ou Inde ; blocage par ex/Syrie

_ prestige : JO à Pékin en 2008

_ développement de « villes- monde » telles Pékin, Tianjin et Shanghai (Expo Univ en 2010)

Photo de Shanghai p 341

_ développement du soft power : cinéma, Instituts Confucius (210 dans le monde) : déf p358+doc 4p359

Le monde vu de Chine , tiré de "Atlas du monde global" ,P. Boniface et H. Védrine, 2008.

Le monde vu de Chine , tiré de "Atlas du monde global" ,P. Boniface et H. Védrine, 2008.

2) Le Japon, entre fragilité et ambitions

Les Etats voisins st devenus des concurrents et se redressent + vite de la crise

( produits moins coûteux que ceux japonais ) graph 3 p 359

Le Japon doit se concentrer sur la hte technologie

Cependant, aujourd’hui il doit faire face à des problèmes structurels et conjoncturels :

_ agriculture faible et insuffisance de ressources alimentaires et énergétiques

_ dépendance/marché des E.U.

_ risques importants, cf Fukushima + carte 2p351

_ vieillissement démographique (esp. de vie = 83 ans et 23% de + de 65 ans)

_ crise éco et hausse du chômage (1,3% en 73 à 3,3% en 2015) photo 2p359

L’Etat a moins d’efficacité qu’avant mais essaie de pousser les entreprises à abandonner certains secteurs pour se porter vers d’autres, plus porteurs d’avenir

Ces restructurations se sont déjà produites dans la sidérurgie, le textile, la construction navale

Aujourd’hui : dans l’automobile, l’électronique, qui sont encouragées à délocaliser dans des pays où la main d’œuvre est moins chère.

Le toyotisme est remis en cause :

_ saturation (ex : Tokyo_Osaka = 16% du trafic sr 0,1% du réseau !)

_ les rémunérations à l’ancienneté et l’emploi à vie ne sont plus systématiques dans les FTN

Mais le Japon a toujours des ambitions mondiales :

_3° puissance éco et PIB/hab supérieur à celui de la Chine (PIB/hab 2015= 32480 $ pour Japon /8280$ pour Chine)

_ longtemps considérée comme faible après 1945, l’armée japonaise possède le 5/6° budget mondial et était présente en Irak en 2003 : Docs 1,5,6p 362-363

_ alliance avec EU/Chine

_ développement du soft power : « japanese pop », mangas, jeux vidéos, gastronomie

Ces ambitions expliquent pour partie des rivalités /îlots en mer de Chine

Le monde vu du Japon , tiré de "Atlas du monde global" ,P. Boniface et H. Védrine, 2008.

Le monde vu du Japon , tiré de "Atlas du monde global" ,P. Boniface et H. Védrine, 2008.

Conclusion :

Chine et Japon essaient tous deux de convertir leur puissance régionale en puissance à l’échelle mondiale .Bien qu’encore incomplète, la puissance chinoise semble bénéficier d’atouts supérieurs à ceux du Japon pour contester la superpuissance des EU.

L’Afrique : les défis du développement

Introduction :

L’Afrique est un continent immense, le 2e continent du monde après l’Asie, (cf. « repères » p 330) avec 20% des terres émergées, 8000 km du N au S, 7500 d’E en O, des ensembles climatiques et naturels variés : littoraux méditerranéens, désert, milieux tropicaux et équatoriaux, notamment marquées par de denses forêts, des fleuves puissants

Ce n’est pas qu’un continent où tout va mal : certes 2-3% du PIB&Commerce mondiaux, conflits, famines, SIDA, mais des résultats encourageants qui montrent que l’Afrique n’est pas « mal partie » =croissance économique, démographie (pop x2 depuis 1980 = 1milliard)= il faut nuancer les images médiatiques

I . Le Sahara : ressources, conflits

Introduction :

La Sahara (8,5M de km2, 10M d’habitants) est le plus grand désert du monde et représente 40% de la superficie de l’Afrique. Le Sahara est loin d’être un espace vide (il ne fut pas toujours un désert comme en témoigne les peintures rupestres de ses massifs montagneux) ; il a depuis longtemps été traversé par des échanges, en particulier nord/sud. Le Sahara s’étend sur une dizaine de pays, aux frontières héritées de l’époque coloniale. Ses immenses ressources sont devenues stratégiques depuis les années 50

Nb. : le sujet englobe aussi le Sahel (« rivage »), la zone de contact au sud du Sahara entre le désert et la savane.

Quels sont les enjeux géostratégiques de cet espace saharien?

A) Des ressources considérables et convoitées

1) Des ressources abondantes et valorisées

On trouve dans le Sahara à la fois des ressources renouvelables (capables de se reconstituer) et des ressources non renouvelables (minerais, énergies fossiles).

Pour être exploitée, une ressource doit être accessible et rentable. Elle dépend donc des capacités techniques des sociétés à l’exploiter. Carte 1p310

Des ressources minières : fer, uranium, phosphate, cuivre, or.

D’importants gisements d’hydrocarbures : Algérie : 12ème exportateur mondial de pétrole et 3ème de gaz.

La Libye est le 18ème exportateur mondial mais possède par contre 40% des réserves pétrolières actuelles de l’Afrique.

Les hydrocarbures ont contribué à l’essor des villes sahariennes comme Hassi Messaoud en Algérie, ou encore Zouérat en Mauritanie, Nouakchott (même si pas de pétrole ici)

Des infrastructures multiples pour mettre en valeur les hydrocarbures : raffineries (Ex : Arzew, Alger, Tripoli), oléoducs et terminaux pétroliers, gazoducs.

Les ressources en eau : des nappes phréatiques et nappes aquifères fossiles carte 5 p 311

Des infrastructures : mises en valeur par des stations de pompage, des aqueducs, des canaux.

Un développement agricole : à la fois de l’agriculture moderne et de l’agriculture traditionnelle.

Pour l’agriculture traditionnelle : palmiers dattiers irriguées par la nappe phréatique superficielle.

Mais cette culture est peu à peu abandonnée au profit des parcelles irriguées par des cultures utilisant des forages profonds (avec rampes-pivots). : Photo 4 p311

Ressources solaires+ éoliennes : texte 2 p 310

Les limites :

_ Des contraintes à ne pas oublier néanmoins : sécheresse (anticyclone limitant les précipitations : 100mm au nord, entre 100 mm et 200 mm au sud), faiblesse du peuplement.

_ économie de rente rend les pays concernés dépendants de la conjoncture internationale, les revenus extérieurs des pays pétroliers étant fondés à 90% sur le pétrole ; cela nuit aussi au développement d’une économie diversifiée. Photo 3p331

Photo 3p331

2)Un espace convoité

Il existe des tensions entre :

_ Etats de la région

Ex des nappes aquifères, du conflit entre le Soudan et le Soudan du Sud pour la région d’Abyei, riche en pétrole.

Carte 1 p314 + schéma + carte 4 p325

Problème des frontières héritées de la colonisation : Sahara disputé entre +/- 10 Etats cf. carte 1p310

_ Etats du N, BRICS

=compétition engagée entre les pays du Nord et les pays émergents pour s’approprier les richesses minières et pétrolières du Sahara.

Exemple : L’uranium au Niger :

Cette exploitation a toujours été française : de la prospection à l’exportation ce sont de grands groupes hexagonaux qui contrôlent l’activité (Le Niger exporte plus de 3000 tonnes par an d’uranium, ce qui correspond à 5% du PIB du pays). Mine d’Arlit : mise en exploitation en 1969 par le groupe Areva.

La production actuelle est exclusivement celle du groupe Areva, mais des permis d’exploration de des concessions ont récemment été négociés avec des groupes chinois, canadiens, australiens et indiens : texte 3p311

D’ailleurs, la CNNC (China National Nuclear Corporation) a décroché le contrat de la mine la plus prometteuse, celle d’Azelik.

De même, pour le pétrole : Chine au Soudan.

L’hégémonie française sur une grande partie de cette région est donc aujourd’hui battue en brèche.

C’est aussi le cas avec l’arrivée en force des Etats-Unis dans cette région pour des motifs sécuritaires depuis 2001. Mais l’intervention au Mali a montré le rôle encore majeur de la France dans cette région.

Conclusion :

Le Sahara est un espace riche de ressources, renouvelables ou non, ce qui crée des tensions entre Etats de la région et entre les grandes puissances qui cherchent à maîtriser ces ressources.

Quels flux irriguent le Sahara et provoquent des tensions en son sein ?

B) Un carrefour : espace d’échanges et de conflits

1) Un espace d’échanges variés

On trouve des routes commerciales anciennes :

_ le Sahara a connu au Moyen-âge un commerce très actif le long des routes caravanières, jalonnées d’oasis.

La vallée du Nil notamment unissait l’Afrique dite « blanche » et l’Afrique dite « noire » (ces termes très caricaturaux et ne correspondent qu’imparfaitement à la réalité, de nombreux peuples pasteurs au sud ont la peau bien plus « blanche » que de nombreux habitants d’Afrique du Nord).

_C’est le commerce maritime, à partir du XVIème siècle, et la colonisation au XIXème, qui l’ont marginalisé. On peut noter aussi que la colonisation a imposé la notion de frontière dans des espaces auparavant fluides. Carte p314

Les flux st renouvelés depuis les années 1950 : _ forte croissance démographique et migratoire

_ rapide urbanisation (+ de 50% des habitants habitent en ville et souvent + de 80%)

+ grande ville =Nouakchott (800000 hab) Pour intégrer le Sahara au territoire national, les Etats ont amélioré l’encadrement administratif, promu des villes-centres et développé les équipements : routes, voies ferrées, aéroports.

La route joue un rôle majeur dans son développement en ouvrant l’économie saharienne aux marchés. Des réseaux se sont ainsi créés, à différentes échelles.

Les échanges sahariens ont largement été réactivés dans les années 90’ et montent encore depuis les 2000’ :

Texte 9 p 313

Profitant des différences de richesse et de réglementation entre Etats maghrébins et Etats sahéliens, des produits de consommation courante et des carburants du nord sont échangés contre bétail, produits agricoles et produits de contrebande venus du sud.

Concernant les migrations internationales, le Sahara apparaît aujourd’hui comme une zone tampon entre l'Europe et l'Afrique subsaharienne : la Sahara est une zone de transit pour les migrants subsahariens qui tentent de gagner l’Europe. Carte p 314

Un espace de transit des flux de « l’Antimonde » :

Essor du trafic de haschisch et de cocaïne (15% de la production mondiale de cocaïne transiterait par l’Afrique de l’Ouest): la route sahélo-saharienne est de plus en plus empruntée, en raison de la porosité des frontières et de la faiblesse des systèmes policiers

Ces flux de produits illicites sont souvent tolérés par les gouvernements ; et même parfois soutenus activement par des personnalités politiques et militaires.

On a vu aussi depuis la guerre en Libye une accélération rapide des flux d’armes, d’abord légères puis lourdes.

Les nouvelles routes de l'antimonde reprennent aujourd’hui les anciennes routes précoloniales. Carte p314

2)Un espace de conflits

Des conflits pour l’appropriation des ressources : carte p314

Des conflits d’usage :

_les conflits entre pasteurs nomades et agriculteurs sédentaires au Sahel pour le contrôle des puits, les conflits entre irrigation traditionnelle et moderne, le problème de la surconsommation de l’eau fossile par les villes.

_Pour les hydrocarbures : Le conflit entre le Soudan et le Soudan du Sud pour la région d’Abyei, riche en pétrole.

Une région du terrorisme international :

On trouve dans cette zone plusieurs groupes terroristes, notamment AQMI (Al Qaïda au Maghreb Islamique) depuis 2006. Doc 6p 312 +ex du Mali : carte 8p313 + récemment :Boko Haram , DAECH

Carte tirée de "Le Sahara" , "Les collections de l'Histoire" n°58 ,2013.

Carte tirée de "Le Sahara" , "Les collections de l'Histoire" n°58 ,2013.

AQMI est aujourd’hui composé de plusieurs groupes, rejoints par certaines populations du Sahel comme les rebelles Touaregs du Niger et du Mali.

Depuis 2008 on assiste à une recrudescence des attentats et prises d’otages perpétrés par AQMI. Contrairement aux idéaux revendiqués devant les médias (application stricte de la Charia), AQMI est impliqué dans des trafics de drogues, de cigarettes, d’hydrocarbures et dans le racket des migrants transsahariens.

= frein au développement du tourisme

Des conflits frontaliers :

Ex : A l’ouest du Sahara : le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole. Doc 7p 312

L’Espagne s’est retirée en 1975, sans trop se préoccuper des souhaits de la population locale (notamment les sahraouis). Jusqu’en 1991 avec le cessez-le-feu de l’ONU des épisodes guerriers ont vu s’affronter le Maroc et le Front Polisario (combattants armés sahraouis revendiquant l’indépendance du Sahara occidental).

Aujourd’hui néanmoins, aucun accord n’a été trouvé, le référendum d’autodétermination prévu n’a jamais été organisé et le Maroc ne souhaite pas renoncer à sa souveraineté sur le Sahara occidental.

Depuis les années 80, un mur de sable, sépare sur 2720km la zone occidentale utile, sous contrôle marocain, et la zone orientale tenue par la République arabe sahraouie démocratique.

Photo tirée de "Le Sahara" , "Les collections de l'Histoire" n°58 ,2013.

Photo tirée de "Le Sahara" , "Les collections de l'Histoire" n°58 ,2013.

Autres exemples de conflits frontaliers : entre le Tchad et la Libye, entre le Soudan et l’Egypte.

Une opposition à l’Etat et aux intérêts étrangers :

Rébellion touarègue des années 90 et 2000.

Ex, au Niger : les gisements d’uranium se trouvent en pays touareg mais la population locale n’a pas bénéficié de l’arrivée des capitaux étrangers

Les touarègues critiquent aussi les conséquences environnementales de l’exploitation minière.

Conclusion :

Contrairement aux idées reçues, le Sahara est, de longue date, traversé par de nombreux flux, légaux ou non. Le désir de les contrôler ainsi que des ressources et frontières, est à l origine de tensions et conflits.

II- Le continent africain face au développement et à la mondialisation

Intro :

La vision de l’Afrique est construite par des représentations :

_ Une terre sauvage que l’homme blanc devait « civiliser » durant la colonisation

_ ONG : courriers et images où les enfants apparaissent presque tout le temps sous des formes squelettiques pour susciter les dons

_ Médias qui participent aussi à cette caricature du continent.

_ Inversement, dans les catalogues des tour-opérateurs l’Afrique devient un immense zoo à ciel ouvert, et les peuples exotiques dansent et chantent pour le bonheur des touristes

Ces visions ne permettent pas de comprendre la réalité très contrastée d’un continent aux dynamiques complexes:

_ Continent qui enregistre le PIB le plus faible, de nombreux problèmes de développement, des problèmes humains, politiques et environnementaux

_ Mais actuellement = décollage économique et nombreuses convoitises.

Quelle est la situation de l’Afrique face aux questions de développement ?

A) Un continent qui connaît le développement

1) Des indicateurs contrastés mais en progrès

Certains pays, au nord et au sud du continent, ont des indicateurs démographiques qui sont loin d’être alarmants.

Ex de la Tunisie : indice de fécondité de 1,9 enfant par femme, fin de transition démographique, IDH + de 0.7. : carte 2p317

Lire la suite
Lire la suite

Conseils de révision pour le DST des 1ères ES1 sur «Colonisation et décolonisation »

20 Mai 2016 , Rédigé par profs Publié dans #Première histoire

Rappel :

Ce devoir est en 2 heures :

_ mercredi 25 mai

_sous la forme d’une composition

Il faut donc revoir , si nécessaire , la méthodologie de cette épreuve avec les pages méthode du manuel (p13,264-265).

Les révisions doivent s’effectuer à l’aide :

_du cours

_du travail de recherche et des exposés

_du corrigé du DM

_du manuel (p242 à 295) ,notamment les pages « réviser » et « synthèse »(p 268-269 et 292-293)

Les notions et définitions suivantes doivent être maîtrisées :

Empire français (taille population,statuts) ;colonie d’exploitation/de peuplement ;protectorats/mandats ;assimilation/association ;code de l’indigénat ;économie de plantation/économie coloniale ;ségrégation ;mouvements nationalistes (connaître des exemples) ; exposition coloniale de 1931 (apogée) ;indépendance de l’Inde/partition ;Ligue musulmane/Parti du congrès ; Algérie /département ;Sétif ;statut de 47 ;FLN/MNA ;pieds-noirs/harkis/OAS/contingent ;triple guerre (F/F ;Algériens/Algériens ;Algériens/F)/ "guerre sans nom "/ "évènements d’Algérie"/pacification ;autodétermination/indépendance .

Il faut faire le lien entre les deux parties du chapitre et connaître quelques biographies de personnages importants (cf p 268 et 192)

Lire la suite

Conseils de révision pour le DST des 2°F sur «Villes et Développement Durable»

15 Mai 2016 , Rédigé par profs Publié dans #Seconde géographie

Rappels :

_le devoir aura lieu mardi 17.05 en 1h

_comportera 2 questions (2x5pts) plus une question de synthèse (10pts)

Les révisions doivent s’effectuer à l’aide :

_du cours , y compris les documents photocopiés

_du manuel (p150 à 176, notamment les rubriques « vocabulaire » et « repères »)

_du corrigé du DM sur Buenos Aires

_de l'entraînement réalisé en 1/2 groupes sur Dubaï

Penser à faire le lien avec le 1er chapitre de l’année

Les notions et définitions suivantes doivent être maîtrisées :

Mégapole/mégalopole/métropole ;explosion urbaine/urbanisation ;bidonvilles ;taux d’urbanisation ;transition urbaine ;exode rural ;villes des PVD/villes des pays riches ;CBD(City) ; lieux de pouvoir ;site/situation ;plan radioconcentrique/plan en damier ;suburbs ;ghettos ;Gated Communities ;migrations pendulaires(alternantes) ;périurbanisation/rurbanisation ;habitat spontané (informel) ;transports urbains (intermodalité);ville durable/agenda 21/écoquartier.

Il faut aussi être capable de distinguer les différents modèles urbains (Pays riches/PVD mais aussi dans chacun des 2 groupes) et pouvoir en donner des exemples .

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>